La Cargaison


© Ibrahima Diaby
Guinée Théâtre

Création
Théâtre
Prix RFI-Théâtre 2020

C’est l’histoire d’une cargaison de cadavres, morts lors d’une manifestation et baladés d’un hôpital à un autre pour des raisons politiques. Tour à tour, les morts, la morgue, le cimetière, la balle du fusil qui a tué, le corbillard, le cercueil et Dieu prennent la parole pour témoigner de la situation et du traitement de ces corps. L’opposition veut les transformer en martyrs et le gouvernement veut les dissimuler pour ne pas paraître répressif.

L’auteur s’inspire de la contestation d’octobre 2019 à Conakry, dénonçant la volonté du président guinéen, Alpha Condé, à changer la Constitution pour briguer un troisième mandat. Onze jeunes furent abattus par les forces de l’ordre.

C’est la fable d’une communauté de destins, l’absurdité de la mort dans un monde où la liberté est prise au piège. C’est une prise d’otages mortuaire durant laquelle les victimes se tiraillent, se révoltent contre leur sort, se moquant les unes des autres à défaut de pouvoir se libérer de leurs chaînes.

Les dates

Théâtre Jean Lurçat Scène nationale
Aubusson

La Cargaison

Durée : 1h15
À partir de 16 ans
Espace Noriac
Limoges

La Cargaison

Durée : 1h15
À partir de 16 ans
Espace Noriac
Limoges

La Cargaison

Durée : 1h15
À partir de 16 ans

Distribution

Assistante à la mise en scène Rouguiatou Camara
Avec Mama Bouras, Moussa Doumbouya, Serge Koto
Vocabulaire corporel Serge Aimé Coulibaly
Assisté de Sigué Sayouba, Costumes et scénographie Ange Blédja
Création sonore Ibaaku
Création lumières Adama Keïta

Production

Production Atelier des artistes en exil
Coproduction Les Francophonies - Des écritures à la scène
Avec le soutien de CITF, Institut français, Centre culturel franco-guinéen, Institut français du Sénégal à Dakar, Théâtre du Point du jour.
Soutien en cours SACD, Spédidam, OIF, Fijad